FivePoints, un développeur de compétences dans l’IT

Fort de leur expérience dans le web et l’écosystème entrepreneurial tunisiens, deux développeurs ont décidé de créer une structure qui accompagne et boost les compétences des chercheurs d’emploi.

Du jeune diplômé en recherche d’emploi à l’ingénieur informatique en quête de nouvelles opportunités. De l’ancien salarié en reconversion au start-upper désireux de lancer un nouveau produit, les programmes de FivePoints s'adapte au compétences clés demandées sur le marché.

Soft skills et développement web

« Nous ne formons pas à une technologie, nous formons à un poste », explique Fares Weslaty, co-fondateur du premier vivier de talents du pays. Dans l’open-space de 300 mètres carrés, situé dans le quartier des Berges du Lac II à Tunis, chaque cohorte de vingt à trente candidats sont plongées en conditions réelles d’entreprise : les coaches prennent la casquette de chefs de projets et soumettent leurs équipes aux mêmes exigences qu’à l’extérieur.

« L’IMPORTANT EST D’APPRENDRE À APPRENDRE PAR SOI-MÊME" »

Monter en compétences techniques, en développement web et en data science, sans négliger les soft skills, l’art de communiquer et de travailler en équipe, telle est la formule gagnante de Five Points. « La technologie évolue très rapidement », poursuit Wassim Jouini, son associé. « L’important est d’apprendre à apprendre par soi-même, à comprendre le problème et à trouver des solutions », ajoute-t-il.

Apporter une réponse à l'inadéquation entre des compétences et les besoins du marché

« Nous avons tous deux de l’expérience dans l’IT. Nous savons ce que veulent les entreprises et ce qu’elles attendent de leurs nouvelles recrues », raconte Wassim Jouini.

NOUS SAVONS CE QUE VEULENT LES ENTREPRISES ET CE QU’ELLES ATTENDENT DE LEURS NOUVELLES RECRUES. »

Lui et Fares Weslaty se sont rencontrés mi-2016. Bien intégrés dans l’écosystème entrepreneurial tunisien, les deux développeurs voulaient au départ créer un espace de coworking pour accompagner les start-up. Mais rapidement, ils réalisent que leur principale difficulté réside dans le recrutement. Et ce, alors que plus de 25 % des diplômés universitaires tunisiens sont au chômage. « Nous voulions créer une structure qui comble le fossé entre les compétences disponibles sur le marché du travail et les besoins actuels des entreprises », souligne Wassim Jouini.

Les deux cherchent aujourd'hui à enrichir leurs parcours de formation et à développer les outils nécessaires pour rapprocher les Talents, Universités et Entreprises.

Blog post inspiré de l'article de Jeune Afrique (Nov 2018): https://www.jeuneafrique.com/emploi-formation/667940/tunisie-five-points-un-developpeur-de-competences-dans-lit/

Team FivePoints

Intervenant

Contactez-Nous

Un renseignement ou l'envie de rejoindre un de nos programmes?
Vous pouvez nous contacter via nos réseaux sociaux ou via ce formulaire ;)